La reine Elizabeth II est testée positive pour COVID-19, présentant des symptômes bénins

Londres – La reine Elizabeth II a été testée positive pour COVID-19[feminine dimanche et éprouve de légers symptômes de rhume, a déclaré le palais de Buckingham, ajoutant que le monarque de 95 ans continuerait à travailler.

Le palais a déclaré que la reine poursuivrait ses tâches “légères” au château de Windsor au cours de la semaine à venir.

“Elle continuera à recevoir des soins médicaux et suivra toutes les directives appropriées”, a déclaré le palais dans un communiqué.

Les personnes au Royaume-Uni dont le test de dépistage du COVID-19 est positif doivent s’auto-isoler pendant au moins cinq jours, bien que le gouvernement britannique déclare qu’il prévoit de lever cette exigence pour l’Angleterre dans la semaine à venir.

La reine a reçu trois doses de vaccin contre le coronavirus.

Son fils aîné prince Charlesbelle-fille de 73 et 74 ans Camille, Duchesse de Cornouailles ont également récemment contracté la COVID-19. Charles a depuis repris le travail.

De hauts responsables politiques ont envoyé des messages de rétablissement, le secrétaire à la Santé Sajid Javid tweetant “Souhaitant à Sa Majesté la Reine un prompt rétablissement”. Le chef du Parti travailliste de l’opposition, Keir Starmer, a souhaité à la reine “une bonne santé et un prompt rétablissement. Guérissez-vous bientôt, madame”.

Monarque au règne le plus long de Grande-Bretagne, la reine a atteint le cap de 70 ans sur le trône le 6 février, jour anniversaire de la mort en 1952 de son père le roi George VI.

Incontournable de la vie de la nation, Elizabeth a été en bonne santé pendant la majeure partie de son règne. Au cours de la dernière année, elle a été vue en train d’utiliser une canne et, en octobre, elle a passé une nuit dans un hôpital de Londres pour des tests non précisés.

Les médecins de la reine lui ont ordonné de se reposer et elle a été forcée d’annuler des apparitions à plusieurs événements clés, notamment les services du dimanche du souvenir et la conférence sur le climat COP26 à Glasgow, en Écosse, en novembre.

Ce mois-ci, elle a repris ses fonctions publiques et a tenu des audiences virtuelles et en personne avec des diplomates, des politiciens et des officiers supérieurs.

La reine a un emploi du temps chargé au cours des prochains mois de son année de jubilé de platine et devrait assister à des engagements publics en personne dans les semaines à venir, notamment une réception diplomatique à Windsor le 2 mars et le service du Commonwealth à l’abbaye de Westminster en mars. 14.

Le 29 mars, elle doit assister à un service commémoratif à l’abbaye de Westminster pour son mari, le prince Philip, décédé en avril 2021 à l’âge de 99 ans.

Des célébrations publiques du jubilé de platine sont prévues en juin, avec des festivités comprenant un défilé militaire, une journée de courses de chevaux et des fêtes de quartier pendant un long week-end du 2 au 5 juin.

La reine est le dernier monarque du monde entier à avoir attrapé le COVID-19. La reine Margrethe du Danemark, 82 ans, et le roi d’Espagne Felipe VI, 54 ans, ont tous deux été testés positifs pour la maladie plus tôt en février et présentaient de légers symptômes.

.

Leave a Comment