Le patron de Most Wanted décompose le départ de la série de Julian McMahon – Date limite

ALERTE SPOILER: L’histoire suivante révèle des points de l’intrigue de l’épisode de mardi de CBS ‘ FBI : les plus recherchés.

Julian McMahon a dit au revoir à son FBI : les plus recherchés personnage Jess LaCroix dans l’épisode de mardi soir de la série CBS, et c’était déchirant à regarder pour une multitude de raisons.

Keisha Castle Hughes et Julian McMahon
SCS

Dans l’épisode intitulé “Shattered”, Jess et l’équipe s’attaquent à une affaire de violence domestique compliquée et sont sur la piste de l’agresseur, Harley Ross (Toby Hemingway), et de la victime, sa petite amie de longue date Lucy Carver (Kelly Swint).

Démêler ce cas particulier a été intensif, alors que l’équipe court contre la montre pour battre Harley – qui tue quiconque a potentiellement des informations sur les allées et venues de Lucy – de la trouver en premier.

Lucy s’est enfuie de Harley avec l’aide d’un réseau clandestin qui utilise un système de site Web élaboré pour sauver les victimes de violence domestique. Il convient de noter que Harley est un toxicomane connu et ne peut être raisonné.

Cette affaire était particulièrement importante pour Jess, car sa petite amie Sarah (Jen Landon) a également été maltraitée par son ancien mari.

Au milieu de leur recherche, un nouvel indice ouvre grand la porte : Lucy a donné naissance à la fille de Harley et ne lui a jamais parlé de son existence. Harley apprend que leur fille Mia existe et lutte contre le cancer, et quelques secondes après que Harley l’ait rencontrée à l’hôpital, Jess et Sheryll Barnes (Roxy Sternberg) interrompent les armes à feu de la réunion.

Julien Mc Mahon

McMahon
SCS

Acculé, Harley s’enfuit et Jess le suit jusqu’au parking. Jess trouve une Lucy en détresse cachée entre des voitures et implorant de l’aide. Harley émerge à travers l’obscurité et tire mortellement sur Jess, qui protège Lucy. Barnes et Ivan Ortiz (Miguel Gomez) font tomber Harley, mais ils sont trop tard. Jess est mort.

Dans les derniers battements de l’épisode, une Sarah au cœur brisé voyage avec le père de Jess, Byron (Terry O’Quinn) pour donner à Tali (YaYa Gosselin) la nouvelle déchirante.

Le producteur exécutif David Hudgins décompose le dernier épisode de McMahon, comment la mort de LaCroix affectera l’équipe à l’avenir et quand les fans peuvent s’attendre à voir le nouveau casting Dylan McDermott.

DATE LIMITE: Nous sommes tous tristes de dire au revoir à Julian McMahon et Jesse avec autant de finalité. Combien de préparation a été consacrée à l’épisode, et tuer Jess était-il toujours la seule option?

FBI : les plus recherchés


SCS

David Hudgins: En tant que producteurs, nous savions depuis un moment que Julian voulait poursuivre d’autres activités créatives. Je suis donc entré dans la pièce avec un écrivain dès le début, et nous avons commencé à parler de la façon dont Jess quitterait la série. Nous y avons passé beaucoup de temps, honnêtement, à explorer toutes les options. Tout était sur la table. En fin de compte, dans la salle des écrivains, nous revenions sans cesse à cette notion que la prémisse de cette émission est Le plus recherché – Nous poursuivons le pire du pire, le plus dangereux des dangereux. Le risque constant d’être blessé ou tué dans l’exercice de ses fonctions est inhérent à ce type de travail. Et nous avons juste décidé que, conformément aux prémisses de la série, c’était ce qui allait arriver à Jess : il se fait tuer dans l’exercice de ses fonctions. Mais nous voulions aussi le faire d’une manière où c’était héroïque, c’est pourquoi il meurt en essayant de sauver [Lucy]. C’est choquant, c’est tragique. C’est émotionnel. C’est dramatique. Et c’était la meilleure histoire que nous pouvions faire pour la sortie de ce personnage.

DATE LIMITE: McMahon a-t-il eu une quelconque influence sur le sort de son personnage ?

HUDGINS : Julien n’a pas pesé. C’est un tel pro et un si bon gars. Il nous a essentiellement dit: “Je suis convaincu que vous ferez ce qu’il y a de mieux pour le spectacle.”

FBI : les plus recherchés

Jen Landon et Terry O’Quinn
SCS

DATE LIMITE: Quelles étaient les émotions sur le plateau lorsque vous avez tourné les derniers instants ?

HUDGINS : C’était très émouvant, comme vous pouvez l’imaginer, avec tout le monde là-bas, y compris Julian. Nous étions dans un parking de Roosevelt Island à New York, au cœur de la ville, ce qui convient à la mort de ce personnage. C’était juste extrêmement émouvant pour tout le monde, mais nous nous sommes tous mobilisés et nous l’avons fait de manière formidable.

DATE LIMITE: En parlant d’émotion, pouvez-vous partager un aperçu de cette scène finale où Sarah et Byron voyagent pour dire à Tali que son père est décédé ?

HUDGINS : Il existe une version de cet épisode qui aurait pu se terminer avec juste le tournage. Mais en tant qu’écrivains, nous avons toujours été intéressés à explorer l’émotion, les retombées, le chagrin et la réalité de ce moment – ​​c’est pourquoi vous avez Barnes et Hana (Keisha Castle Hughes) Sarah raconte. Ils sont tous si géniaux dans cette scène. Et puis faire venir Terry O’Quinn pour qu’ils puissent dire à Tali à la fin – quel coup de poing émotionnel. Ce n’est toujours pas fini. Nous allons explorer ces personnages et leur chagrin, le chagrin de l’équipe et comment ils gèrent son absence au cours des deux prochains épisodes.

DATE LIMITE: L’équipe s’occupera-t-elle des événements de l’épisode de ce soir pour le reste de la saison ?

HUDGINS : Nous avons conçu la sortie de Jess afin que, dans les deux prochains épisodes, nous puissions explorer le chagrin de l’équipe. Isobel (Alana de la Garza) est dans le prochain épisode, les aidant à faire face à ce chagrin. La réalité est qu’en tant qu’agents et professionnels du FBI, ils ont un travail à faire, mais ils sont aussi humains. Ils pleurent et ils ont des émotions. Nous avons donc décidé de prendre tout cela et de le mettre dans le mélange. Ainsi, au cours des deux prochains épisodes, nous voyons l’équipe traiter le cas de la semaine, mais aussi les uns les autres et leur chagrin et leur perte et tout le monde le traite différemment. Et ça fait juste une bonne histoire.

FBI : les plus recherchés

Roxy Sternberg et Julian McMahon
SCS

DATE LIMITE: A quel moment rencontrerons-nous le nouveau personnage de Dylan McDermott ? Que pouvez-vous taquiner sur ce front?

HUDGINS : Il arrive dans l’épisode du 12 avril. Nous essayons de garder une partie de cela secret pour le moment. Ce que je peux partager, c’est quand nous avons décidé de faire ce mouvement, non seulement nous étions en train de déterminer la sortie de Jess, mais aussi l’entrée du nouveau personnage. Nous avons commencé à créer le personnage, en proposant un large trait et des croquis de cette personne. Au cours de ce processus, nous avons appris que Dylan était disponible et potentiellement castable. Quand il était à fond, nous étions ravis car cela correspondait parfaitement à ce que nous voulions faire et où nous voulions emmener le spectacle. C’est revigorant.

Nous considérons cela comme une opportunité, comme cette sorte de clôture d’un chapitre et d’en commencer un nouveau avec Dylan maintenant aux commandes. Je pense que ça va être vraiment excitant et vraiment amusant pour les fans. Il s’agira toujours de la chasse à l’homme et d’obtenir justice – c’est le cœur de la série. Mais voir cette nouvelle itération de l’équipe le faire de cette façon avec Dylan à bord, c’est très excitant. Nous avons, essentiellement, un arc de six épisodes que nous tournons pour que son personnage nous amène à la finale de cette année.

FBI : les plus recherchés

(LR) Keisha Castle-Hughes, Alexa Davalos et Roxy Sternberg
SCS

DATE LIMITE: Aura-t-il l’impression qu’il a de gros souliers à remplir?

HUDGINS : Je pense que oui parce qu’il le fait. Le Fugitive Task Force est l’équipe d’élite du FBI. Vous n’obtenez pas ce travail si vous ne savez pas ce que vous faites. Et cela fait aussi partie de l’histoire parce que suspendu dans l’éther dans ces deux épisodes avant l’arrivée de Dylan, est cette idée de qui [the new boss] va être?

DATE LIMITE: Les téléspectateurs peuvent-ils s’attendre à voir des frictions entre Dylan et la Task Force ?

HUDGINS : Oui, il y a des frictions. C’est tout à fait naturel de pleurer la perte de quelqu’un. En l’absence de Jess, vous regardez où il avait l’habitude de faire son thé et d’y mettre son petit ourson ou autre. C’est émotionnel. Il va y avoir des frictions et cette question en suspens de savoir comment allons-nous faire cela et comment pouvons-nous faire cela ? Et finalement, je pense que ça va rapprocher l’équipe.

Leave a Comment